Publiée le jeudi 20 Octobre 2016 - CCI Nîmes

Situation des CCI : place à la vérité

Le Président de la CCI Nîmes et son trésorier ont tenu une conférence de presse ce 19 octobre 2016 pour rétablir des vérités en produisant des éléments factuels, répondant ainsi à la campagne de dénigrement de la CCI Nîmes, menée par la liste Cabanat-Giraudier candidate aux élections CCI du Gard.

Mots-clés: 
  • # presse
  • # budget
  • # CCI

Cette initiative découle d’une volonté de protéger le personnel de la CCI et de stopper le sentiment d’inquiétude qui se répand à la lecture des derniers articles parus dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Finies les assertions médiatiques, place aux analyses formelles.

La Préfecture de Région vient de communiquer à toutes les CCI territoriales l’analyse de leurs budgets respectifs.

La synthèse concernant le budget prévisionnel 2016 de la CCI Nîmes est sans équivoque : «  les cinq services de l’établissement consulaire présentent un résultat excédentaire. La situation budgétaire de la chambre, avec un fonds de roulement de 6,5 M€, représentant 133 jours de fonctionnement, comme au budget exécuté 2015, est signe d’un fonctionnement équilibré, permettant d’envisager la réalisation des projets ».

Il est intéressant de noter qu’a contrario la synthèse donnée par la préfecture concernant la CCI Alès, présidée par Francis Cabanat, est d’une toute autre teneur : « l’activité globale prévisionnelle de l’établissement pour 2016 présente un retrait très marqué. La situation financière à l’instar des année précédentes, est impactée par les flux issus des cessions d’actifs, et conduit à l’inscription d’indicateurs stratégiques orientés, qui retracent des situations conjoncturelles ». Cette analyse est dans la lignée des commentaires de la préfecture concernant le budget rectificatif voté en novembre 2015, indiquant « la situation financière est impactée par le flux issus des cessions d’actifs, et conduit à l’inscription d’indicateurs stratégiques mal orientés ». Les actifs vendus sont successivement le siège de la CCI, le parc des expositions de Méjannes-lès-Alès, et l’aérodrome de Deaux.

En 2014 déjà, Eric Giraudier annonçait par voie de presse qu’il avait demandé au préfet la mise sous tutelle de la CCI Nîmes. Assertion fausse, vérification faite auprès de la Préfecture. Les 2 candidats actuels Cabanat-Giraudier ont relancé cette notion de mise sous tutelle il y a quelques jours dans leur communication médiatisée. L’analyse de la Préfecture contredit une nouvelle fois ces propos polémiques et déstabilisateurs pour le personnel de la CCI Nîmes. Il est indispensable de s’en tenir aux faits et de rappeler qu’ en janvier 2016, la CCI de région Languedoc-Roussillon s’est vue dans l’obligation de faire l’avance de trésorerie à la CCI Alès pour que son personnel puisse être payé. Jamais une telle situation ne s’est produite à la CCI Nîmes. Il est regrettable de devoir le révéler pour rétablir la vérité et maintenir la crédibilité que la CCI Nîmes a su regagner ces dernières années.

Autres propos erronés assenés par les co-candidats Cabanat et Giraudier : la CCI Nîmes n’aurait pas eu de relation avec 80% de ses ressortissants durant les 5 dernières années et sur les 20% restants, 2/3 seraient insatisfaits de ses services. L’affront que représente de tels propos pour les 190 salariés de la CCI Nîmes, qui cumulent près de 15 000 contacts / an auprès des entreprises est inadmissible, d’autant que l’audit triennal et externe réalisé en 2014 auprès de plus de 800 entreprises clientes, a révélé un taux de satisfaction de 87%.

Enfin, il est important de rétablir deux autres vérités, et tous les détails nécessaires peuvent être apportés : l’activité de la formation continue (Formeum) gérée par la CCI Nîmes,  loin de créer un abysse financier, a vu son BFR amélioré de 60% entre 2012 et 2016 ; et l’exploitation du Port de l’Ardoise n’a jamais « perdu 300 000 tonnes » de trafic puisque ce dernier a au contraire quasiment doublé entre 2012 à 2016 passant de 40 000 à près de 80 000 tonnes.

La CCI Nîmes et ses salariés demandent un minimum de respect de la réalité sur les résultats obtenus grâce au travail fourni et à leur engagement au service des entreprises.
 

Contact Presse CCI Nîmes

Philippe Vachez
Tél : 04 66 879 872 / 06 21 86 23 67
Email : philippe-vachez@nimes.cci.fr